Ebene News – Florian Philippot: “l’Allemagne veut une Europe à une seule vitesse, la vitesse allemande”

Pour améliorer le fonctionnement de notre site, accroître la pertinence of content informationnels and Optimizer le ciblage publicitaire, nous collections of information Techniques anonymisees sur à vous l ‘ aide d’outils de nos partenaires Le processus de traitement des données personalles est décrit en dans la politique de secretité Les technologies que nous mettons en œuvre pour ce faire sont décrites en détail dans la politique d’utilisation des cookies et d’enregistrement automatique

En click on “Accepter et fermer”, vous acceptez que vos données personalles soient utilisées dans les buts décrits ci-dessus

Vous pourrez revenir sur votre choix et pensioner your consent en utilisant n’importe quel autre moyen indiqué dans la politique de privacyit

Le chef de la diplomatie allenande a proposé on 8 juin à l’Union européenne de supprimer le droit de veto de tats membres pour améliorer la capacité d’action de Bruxelles Florian Philippot, le président des Patriotes, and voit surtout un projet pour renforcer la domination de Berlin

La déclaration du ministre allemand des Affaires étrangères de ce 8 juin, proposant de supprimer le droit de veto do not dispose of chacun des États membres de l’UE, n’a pas fait que des heureux Elle a même provoqué un tollé dans le camp des souverainistes, de François Asselineau, de Julien Aubert jusqu’au président des Patriotes Car Selon ces derniers, la mise en place de ce projet représente un pas de plus vers la domination allemande de l’Europe

To l’aura compris, le partisan du Frexit est très remonté contre cette proposition qui servirait les intérêts de l’outre-Rhin sous couvert de logique d’integration fédérale Ça «n’est pas du tout un projet européen», estime-t-il, Prosecutor Berlin de défendre ses propres intérêts “À la limite, on ne peut pas leur en vouloir”, convient-il Ainsi est-ce davantage aux dirigeants français qu’il en veut, ceux-ci étant à ses yeux coupables de “trahir systématiquement les nôtres”

Plus grande économie européenne et de loin, l’Allemagne disponieren de moyens aujourd’hui considérables pour parvenir à ses fins politiques Elle dispose ainsi d’un hinterland (arrière-pays) continental permits par les élargissements successifs de l’UE, c’est-à-dire les pays de la Mitteleuropa, dont la Hongrie, la Tchéquie et la Pologne Des tats dépendants des usines allemandes sur leur territoire, qui Constitutional Une zone d’influence conséquente pour obtenir une majorité relative, suffisante pour l ‘ emporter au Conseil européen

Beau joueur, le ministre allemand des Affaires étrangères a défendu son initiative “même si cela signifie que nous pouvons être mis en minorité” Mais Florian Philippot n’y croit pas une seconde, “tout ça, c’est pour faire bonne figure ”, dénonce-t-il À la volonté affichée de Heiko Maas d’éviter la menace d’une“ Europe à deux vitesses ”, le souverainiste répond du tac au tac que“ l’Allemagne veut une Europe à une seule vitesse, la vitesse allemande »

Hors de question: le veto, c’est un droit de reference d’un Etat souverain et le dernier rempart contre le fédéralisme @OserlaFrance Berlin appelle l’UE à supprimer la possibilité de veto des États membres https: // tco / 222P4Wy8i3 via @Le_Figaro

Et celui-ci d’énumérer les grandes politiques européennes qui pour lui ont déjà été adoptées de façon à servir les intérêts allemands L’Allemagne a “modelé l’Union européenne pour en faire sa selected de manière très consciencieuse” C ‘est d’abord et surtout l’euro qui est “en fait le mark” Si François Mitterrand avait loordement insisté pour instaurer la monnaie unique, Berlin n’avait Accepté ce projet fédéraliste qu’à la condition de le germaniser L’euro a ainsi été arrimé à une banque centrale indépendante à Francfort, dirigée par des gouverneurs soucieux de lutter contre une inflation qui permet de soutenir la compétitivité allenande “C’est une monnaie qui sert les intérêts allemands”, considère-t-ilec le unique Avec institué en 1986 par le Français Jacques Delors, Berlin a pu développer une politique commerciale de libre-échange qui lui a permis de “vendre ses voitures et ses machine outils” Et plus récemment, sur le projet laborieux du SCAF, l’avion de Combat franco-germa no-espagnol, où l’Allemagne réclame le Leadership, “c’est cohérent, elle dégaine dans tous les sens”, considère le président des Patriotes un brin admiratif

Cependant, comme l’a rappelé Josep Borrell, le chef de la diplomatie européenne, lui-même partisan de la fin du droit de veto, l’unanimité est paradoxalement nécessaire entre les 27 pour arrivalr à sa Suppression Mais «tout est possible “, estime Florian Philippot, complainant à se méfier En effet, le ministre allemand des Affaires étrangères n’a” pas dit ça au hasard “Dès son investiture, la présidente allemande de la Commission, Ursula Von der Leyen, avait promis une” Commission géopolitique ”, il n’en a pour l’instant rien été Car la politique extérieure de l’Union européenne est soumise entièrement à l’unanimité, à l’instar de la Fiscalité De ce système découle la possibilité qu’un pays use son veto pour bloquer, retarder ou atténuer des prises de position européennes

Mais ce sont plutôt la Hongrie et la Pologne qui sont actuellement dans le collimateur de Berlin Depuis June 2020 and l’accord sur le plan de relance de 750 milliards d’euros, ces deux pays ont constamment menacé d’y apposer leur veto, reprochant à Bruxelles la conditionnalité de ces aides au respekt de l’État de droit Ce constat de la paralysie du plan de relance, voire de l’Union européenne tout entière, aura sureement fait pencher la balance des indécis Une opposition qui n ‘ aura toutefois “pas duré”, relève Florian Philippot, voyant ainsi dans ce projet de suppression du droit de veto la volonté de “se débarrasser de toutes les possibles résistances contre un projet de domination” “La souveraineté” des États membres repose ainsi pour lui sur cette unanimité qui permet à chaque pays de mettre son veto

En click on “Publier”, vous Acceptez que les données personalles de votre compte Facebook soient utilisées pour vous donner la possibilité de commenter les contenus publiés sur notre site à partir de votre compte Le processus de traitement des données personalles est décrit en detail dans la politique de secretité

Nous nous engageons à protéger vos informationspersonalles et nous avons mis à jour notre politique de Confidentialité afin de nous conformer au Règlement général sur la protection des données (GDPR), nouveau règlement de l’UE qui est enré en ve May 2018

Veuillez advisor notre Politique de Confidentialité Elle contient les détails sur les types de données que nous recueillons, la façon dont nous les utilisons et vos droits en matière de protection des données

Puisque vous avez déjà partagé vos données staffles avec nous lors de la creation de votre compte staff, pour continuer à utiliser celui-ci, veuillez cocher la case ci-lingerie:

Si vous ne souhaitez pas que nous continuions à traiter vos données, cliquez ici pour supprimer votre compte

Si vous avez des questions or inquiétudes regarding notre politique de Confidentialité, veuillez nous contacter à privacy @ sputniknewscom

Registration and identification of users on websites of Sputnik par le biais de l’un de ses comptes sur les réseaux sociaux indique l’acceptation de ces règles

L’utilisateur s’engage à s’adresser avec respect aux autres de la discussion participants, aux lecteurs et aux personnes mention in the article

L’administration se réserve le droit de supprimer les commentaires publiés dans des langues différentes de celle du contenu Principal de l’article

Sur toutes les version linguistiques du site sputniknewscom, les commentaires publiés par l’utilisateur peuvent tre édités

L’administration se réserve le droit de bloquer l’accès de l’utilisateur à la page or de supprimer son compte sans avertissement préalable en cas de rèalable par l’utilisateur de règles de rédaction of de commentaires or de detection dans les de l’utilisateur de signes d’une telle injury

L’utilisateur peut lancer la procédure de recouvrement de son compte / de déblocage de l’accès, en écrivant une lettre à l’Adresse électronique suivante: La lettre doit contenir: moderatorfr @ sputniknewscom

Sil les moderateurs jugent possible de restaurer le compte / d’en débloquer l’accès, il en sera ainsi

Dans le cas d’une répétée des règles et d’un blocage répété, l’accès de l’utilisateur ne peut pas être restauré Le blocage, dans ce cas, est définitif

Ebene News – Florian Philippot: “l’Allemagne veut une Europe à une seule vitesse, la vitesse allemande”

Ref.: https://fr.sputniknews.com/international/202106081045704027-florian-philippot-lallemagne-veut-une-europe-a-une-seule-vitesse-la-vitesse-allemande/