Ebene News – La France met these threats à execution et enquête sur le gouverneur de la Banque du Liban

Pour améliorer le fonctionnement de notre site, accroître la pertinence of content informationnels and Optimizer le ciblage publicitaire, nous collections of information Techniques anonymisees sur à vous l ‘ aide d’outils de nos partenaires Le processus de traitement des données personalles est décrit en dans la politique de secretité Les technologies que nous mettons en œuvre pour ce faire sont décrites en détail dans la politique d’utilisation des cookies et d’enregistrement automatique

En click on “Accepter et fermer”, vous acceptez que vos données personalles soient utilisées dans les buts décrits ci-dessus

Vous pourrez revenir sur votre choix et pensioner your consent en utilisant n’importe quel autre moyen indiqué dans la politique de privacyit

La Justice française a ouvert une enquête sur le gouverneur de la Banque du Liban La France s’attaquerait ainsi aux intérêts de Saad Hariri, son allié traditionnel Or, face à dix mois de carence gouvernementale, Paris s’impatiente et n ‘ hésiterait plus à sanctionner sures dirigeants libanais, juge François el Bacha, analyste politique

Paris sur tous les fronts au Liban! Après l’échec de l’initiative française, incompetent d’obtenir de Beyrouth un nouveau gouvernement, l’inmovible gouverneur de la Banque centrale est dans le viseur de Paris Le 6 juin, le Parquet national financier (PNF) a ouvert une enquête préliminaire pour “association de malfaiteurs” and “blanchiment en bande organisée” against Riad Salamé La procédure fait suite aux plaintes émanant de l’ONG Sherpa, qui lutte contre la grande délinquance financière, et du Collectif des Victims of the Pratiques Frauduleuses and Criminelles au Liban

Les deux Organizations ont Scruté les origines du patrimoine financier et immobilier du gouverneur depuis sa Prize de fonctions en 1993 “Son patrimoine s’élèverait à plus de 2 billion de dollars”, avancent les plaignants L’accusé dénonce un acharnement judiciaire aux motivations politiques Dans un pays en crise, toutes ses affaires de corruption le rendent pour le moins impopulaire aux yeux de la population

#Liban Le salaire minimum fixed à 675,000 livres par mois vaut désormais moins d’une cinquantaine de dollar contre 450 avant la crise https: // tco / ZoLKhWaqJM pictwitterncom / 8cA1d2IgxN

«C’était des chooses connues depuis longtemps», nous rappelle François el Bacha, analyste politique and fundateur du site d’information Libnanewscom, avant d’ajouter que, au pays du Cèdre, ces affaires sont «un secret de polichinelle »:

En Suisse, toutefois, Riad Salamé est déjà dans le collimateur des magistrats pour avoir constitué fraudulent use of an important Patrimoine en Europe La Justice helvétique a en effet reconstitué les parcours de fonds personals du Patron de la Banque du Liban Pas moins de 300 millions de dollar auraient transité of the îles Vierges à Genève en passant par le Panama Le banquier honni par la majorité de ses compatriotes également l’audit du system bancaire, pourtant réclamé par la communauté internationale pour venir en aide au Liban Auf comprend pourquoi!

En définitive, en enquêtant sur Riad Salamé, Paris attaquerait les intérêts de la famille Hariri: “Elle est forement impliquée dans le secteur bancaire, jusqu’à posséder 10% des action de toutes les notres”,

Voyant la France changer son fusil d’épaule, Saad Hariri s’est rendu à Paris on 30 Mai and catimini pour s’assurer un soutien diplomatique Mais, depuis l’échec de l’initiative française au Liban, le Premier ministre ne serait pas le seul dirigeant sur la sellette La France hausserait le ton et n’hésite plus à sanctionner pour faire bouger les chooses

Graduation, le petit Liban donne du fil à retordre à la diplomatie française En un an, la France a été protectrice et bienveillante avec les Libanais au lendemain du drame de l’explosion du port, puis exigeante sur la formation d’un government, avant d’opter pour des mesures autoritaires en sanctionnant plusieurs dirigeants Tout en restant prudente, estime François El Bacha: «La France sanctionne sans rompre le dialog» »

En click on “Publier”, vous Acceptez que les données personalles de votre compte Le processus de traitement des données personalles est décrit en détail dans la politique de secretité

Nous nous engageons à protéger vos informationspersonalles et nous avons mis à jour notre politique de Confidentialité afin de nous conformer au Règlement général sur la protection des données (GDPR), nouveau règlement de l’UE qui est enré en ve May 2018

Veuillez advisor notre Politique de Confidentialité Elle contient les détails sur les types de données que nous recueillons, la façon dont nous les utilisons et vos droits en matière de protection des données

Puisque vous avez déjà partagé vos données staffles avec nous lors de la creation de votre compte staff, pour continuer à utiliser celui-ci, veuillez cocher la case ci-lingerie:

Si vous ne souhaitez pas que nous continuations à traiter vos données, cliquez ici pour supprimer votre compte

Si vous avez des questions or inquiétudes regarding notre politique de Confidentialité, veuillez nous contacter à privacy @ sputniknewscom

Registration and identification of users on websites of Sputnik par le biais de l’un de ses comptes sur les réseaux sociaux indique l’acceptation de ces règles

L’utilisateur s’engage à s’adresser avec respect aux autres de la discussion participants, aux lecteurs and aux personnes mentions in the article

L’administration se réserve le droit de supprimer les commentaires publiés dans des langues différentes de celle du contenu Principal de l’article

Sur toutes les version linguistiques du site sputniknewscom, les commentaires publiés par l’utilisateur peuvent tre édités

L’administration se réserve le droit de bloquer l’accès de l’utilisateur à la page or de supprimer son compte sans avertissement préalable en cas de rèalable par l’utilisateur de règles de rédaction of de commentaires or de detection dans les de l’utilisateur de signes d’une telle injury

L’utilisateur peut lancer la procédure de recouvrement de son compte / de déblocage de l’accès, en écrivant une lettre à l’Adresse électronique suivante: La lettre doit contenir: moderatorfr @ sputniknewscom

Si les moderateurs jugent possible de restaurer le compte / d’en débloquer l’accès, il en sera ainsi

Dans le cas d’une répétée des règles et d’un blocage répété, l’accès de l’utilisateur ne peut pas être restauré Le blocage, dans ce cas, est définitif

Ebene News – La France met these threats à execution et enquête sur le gouverneur de la Banque du Liban

Ref.: https://fr.sputniknews.com/international/202106081045704338-la-france-met-ses-menaces-a-execution-et-enquete-sur-le-gouverneur-de-la-banque-du-liban/