Ebene News – La moitié des européens d’accord pour remplacer leurs députés par une IA, mais quid des Français?

Pour améliorer le fonctionnement de notre site, accroître la pertinence of content informationnels and Optimizer le ciblage publicitaire, nous collections of information Techniques anonymisees sur à vous l ‘ aide d’outils de nos partenaires Le processus de traitement des données personalles est décrit en dans la politique de secretité Les technologies que nous mettons en œuvre pour ce faire sont décrites en détail dans la politique d’utilisation des cookies et d’enregistrement automatique

En click on “Accepter et fermer”, vous acceptez que vos données personalles soient utilisées dans les buts décrits ci-dessus

Vous pourrez revenir sur votre choix et pensioner your consent en utilisant n’importe quel autre moyen indiqué dans la politique de privacyit

Les Européens verraient d’un bon œil l’entrée de l’intelligence artificielle dans leurs parlements nationaux, révèle une récente enquête Une idée symptomatique d’une perte deconfance en la démocratie

À l’heure où les élections parlementaires n’attirent plus les foules, comme l’ont encore prouvé les législatives partial, l’intelligence artificielle pourrait-elle faire son entrée en politique? Cette idée inhabituelle ne semble pas déplaire aux Européens, à en croire un sondage de l’IE Center for the Governance of Change (CGC)

Plus de la moitié d’entre eux (51%) se disent en effet advantageous à une réduction du nombre de leurs parlementaires nationaux, et à leur remplacement par un algorithme Les Espagnols (66%) et les Italiens (59%) sont les plus enthousiastes Plus de la moitié des Français sont également séduits (52%)

De l’autre côté du globe, la palme revient aux Chinois qui plébiscitent l’idée à 75% Il faut dire que l’Empire du milieu se penche sur les Questions d’intelligence artificial depuis plusieurs années et que surees de ces applications ont déjà envahi la vie quotidienne là-bas

Les Technologies de Reconnaissance Faciale Permettent ainsi de pensioner de l’argent aux distributionurs, de régler certain achats ou de prendre les transports en commun Une technologie que souhaite d’ailleurs adopter le métro de Moscou

En Chine, la reconnaissance faciale, déjà très présente dans la monitoring des espaces publics, fait son entrée dans les magasins: on peut désormais payer avec son visage ➡️ Explanations #AFP pictwitterncom / elHsO6m3Qi

Sans surprise, c’est chez les jeunes que l’idée de «cyber-députés» remporte le plus de suffrages, 60% of the 25-34 ans l’approuvant

Au-delà de l’aspect provocateur de la question, le sondage témoigne aussi du skepticisme grandissant des européens face aux institution démocratiques, comme l’explique à CNBC Oscar Jonsson, directeur académique au CGC and Principal cher’cheur derr te

Oscar Jonsson souligne aussi l’écart qui sépare aujourd’hui les parlementaires des simple citoyens, ces derniers ne les fréquentant pas et connaissant parfois mal leur travail Uneabence de lien qui peut explicitly les résultats du sondage

Le fait d ‘«élire» un algorithme au Parlement pourrait cependant ne rien changer au fond du problem, souligne le media TheNextWeb En effet, loin d’être neutre et unpartiale, l’intelligence artificielle serait inévitablement biaisée et nourrie par les préjugés de ceux l’ayant conçue En outre, un tel algorithme ne serait pas en mesure de justifier ses décisions, et donc de rendre des comptes à ses administrés

En click on “Publier”, vous Acceptez que les données personalles de votre compte Facebook soient utilisées pour vous donner la possibilité de commenter les contenus publiés sur notre site à partir de votre compte Le processus de traitement des données personalles est décrit en detail dans la politique de secretité

Nous nous engageons à protéger vos informationspersonalles et nous avons mis à jour notre politique de Confidentialité afin de nous conformer au Règlement général sur la protection des données (GDPR), nouveau règlement de l’UE qui est enré en ve May 2018

Veuillez advisor notre Politique de Confidentialité Elle contient les détails sur les types de données que nous recueillons, la façon dont nous les utilisons et vos droits en matière de protection des données

Puisque vous avez déjà partagé vos données staffles avec nous lors de la creation de votre compte staff, pour continuer à utiliser celui-ci, veuillez cocher la case ci-lingerie:

Si vous ne souhaitez pas que nous continuions à traiter vos données, cliquez ici pour supprimer votre compte

Si vous avez des questions or inquiétudes regarding notre politique de Confidentialité, veuillez nous contacter à privacy @ sputniknewscom

Registration and identification of users on websites of Sputnik par le biais de l’un de ses comptes sur les réseaux sociaux indique l’acceptation de ces règles

L’utilisateur s’engage à s’adresser avec respect aux autres de la discussion participants, aux lecteurs et aux personnes mention in the article

L’administration se réserve le droit de supprimer les commentaires publiés dans des langues différentes de celle du contenu Principal de l’article

Sur toutes les version linguistiques du site sputniknewscom, les commentaires publiés par l’utilisateur peuvent tre édités

L’administration se réserve le droit de bloquer l’accès de l’utilisateur à la page or de supprimer son compte sans avertissement préalable en cas de rèalable par l’utilisateur de règles de rédaction of de commentaires or de detection dans les de l’utilisateur de signes d’une telle injury

L’utilisateur peut lancer la procédure de recouvrement de son compte / de déblocage de l’accès, en écrivant une lettre à l’Adresse électronique suivante: La lettre doit contenir: moderatorfr @ sputniknewscom

Sil les moderateurs jugent possible de restaurer le compte / d’en débloquer l’accès, il en sera ainsi

Dans le cas d’une répétée des règles et d’un blocage répété, l’accès de l’utilisateur ne peut pas être restauré Le blocage, dans ce cas, est définitif

Ebene News – La moitié des européens d’accord pour remplacer leurs députés par une IA, mais quid des Français?

Ref.: https://fr.sputniknews.com/societe/202106081045700903-la-moitie-des-europeens-daccord-pour-remplacer-leurs-deputes-par-une-ia-mais-quid-des-francais/