Ebene News – Legislatives in Algérie: “Ce que vise la majorité des candidatures, ce sont le salaire et les privilèges”

Pour améliorer le fonctionnement de notre site, accroître la pertinence of content informationnels and Optimizer le ciblage publicitaire, nous collections of information Techniques anonymisees sur à vous l ‘ aide d’outils de nos partenaires Le processus de traitement des données personalles est décrit en dans la politique de secretité Les technologies que nous mettons en œuvre pour ce faire sont décrites en détail dans la politique d’utilisation des cookies et d’enregistrement automatique

En click on “Accepter et fermer”, vous acceptez que vos données personalles soient utilisées dans les buts décrits ci-dessus

Vous pourrez revenir sur votre choix et pensioner your consent en utilisant n’importe quel autre moyen indiqué dans la politique de privacyit

Dans un entretien à Sputnik, Ahmed Rouadjia, Professor Algérien d’histoire et de Sociologie politique, affirme que les élections législatives du 12 juin «ont été conçues […] pour comprimer toute velléité d’treinsurrection […] ordre établi» Selon lui, “l’argent et le prestige sont les deux facteurs qui déterminent” les candidatures

Les 20 années de pouvoir de l’ex-président déchu Abdelaziz Bouteflika ont été marquées d’une deliquésées et d’une corruption généralisées qui ont “failli provoquer l’effondrement total de l’étaten”, a ‘aveu même de l’actuel chef de l’État Abdelmadjid Tebboune

C’est ainsi que le Hirak «béni» du 22 février 2019, qui a fait barrage de manière pacifique à un 5e mandat de Bouteflika, est considéré par la majorité des Algériens comme l’évènement le plus Important de l’histoire moderne du pays, après la guerre de libération nationale (1954-1962) qui a mis fin à 132 ans de présence colone de la France Le Hirak, par son élan politique, philosophique, sociétal, et sa profondeur historique, a suscité un énorme espoir dans le pays et une admiration dans le monde entier

On December 2019, suite à son élection, Abdelmadjid Tebboune a promis de bâtir “une nouvelle Algérie” Une année après, il a fait adopter par référendum une nouvelle Constitution qui connaît un faible taux de participation (23.7%) Fin février 2021, il a dissous l’Assemblée nationale et convoqué en mars le corps électoral pour des élections législatives anticipées le 12 juin

Dans unentretien à Sputnik, le Pr Ahmed Rouadjia, Specialist en histoire et Sociologie politique à l’Université de Msila, estime que «la situation politique du pays deureure incertaine et les élections législatives anticipéra pourne du 12 pa les problemèmes” followers ” by l’Algérie »

En effet, selon le Pr Rouadjia, “les partisans de l’ancien système corrompu, érigé par le Président déchu Bouteflika, sont encore très actifs, mais de manière clandestine, and certain guides du Hirak qui sert, croient, ou qui affektent d’être indépendants de tous les coteries et lobbies existants, sont en vérité de simple valets et complices de sures chefs de la mafia politico-financière placés en detention dans les various prisons du pays »

Pour le professeur d’histoire et de Sociologie politique, “les élections du 12 juin ont été conçues justement pour comprimer toute velléité d’insurrection ou de rébellion against l’ordre établi de la part if s Fort aux object ’Ces élections visent également par la nouvelle loi électorale à thunder une crédibilité au système politique né dans le sillage de la” révolution de février 2019 “»

La nouvelle Constitution a limité à deux le nombre de mandats législatifs, consécutifs ou non, ce qui a permis d’empêcher beaucoup d’anciens députés de l’ancien système d’être candidats Par ailleurs, la loi électorale a donné avec son article 200 le coup de grace à la participation de l’argent sale aux élections

Néanmoins, “les candidatures Censées répondre aux critères de la nouvelle loi électorale, qui stipule que le candidat ne doit pas detre” connu de manière notoire pour avoir eu des liens avec de l’argent’les douteux “, ne se révèlent guère, au vu de l’examen attentif de leur profile, exemptes d’intentions opportunistes et d’arrière-pensées politiques », tempère-t-il

Dans cette Course effrénée aux candidatures, le Pr Rouadjia constate que «beaucoup de ces candidats ont goûté aux délices de la corruption sous le régime de Bouteflika, ce qui ne les empêche pas de promettre aux électeurs On voit, lors des rassemblements […] Des candidats en transe comme s’ils voulaient gagner les esprits et les cœurs des électeurs non par des programmes politiques concis, mais par des danses folkloriques »

#Algeria | Alors que la journée a été caractérisée par des émeutes, des blessés et des marches partout en #Kabyle pour dire NON aux élections législatives législatives, les algériens de leur côté font la “fête” des dansiques les QG bildtwitterncom / jgXwittern

La culture politique en Algérie, tout comme la culture populaire tout court, «est si imprégnée de visées intéressées, mercantiles, au sens vrai du mot, qu’il est bien difficile de croire que ces hommes et ces élections législatives du 12 juin soientables d’appporter la moindre contribution positive aux réformes de l’État, qui demeure depuis l’indépendance du pays, otage des intérêts privés au grand dam des intérêts de l’put’s »,

Selon lui, “les régimes politiques qui se sont succédé depuis l’indépendance n’ont pas réussi à inculquer dans l’esprit des citoyens l’éthique de l’État et partant, la primauté de l’intért ‘intérêt particulier , privé De là s’explique les raisons pour lesquelles la corruption est devenue presque une vocation, une pratique “licite” chez la plupart des citoyens alsi bien “distingués” qu ‘”ordinaires” »

Une tribune nécessaire, à l’initiative de @VillaniCedric, pour soutenir les manifestantes du #Hirak et les journalistes comme @khaleddrareni, Kenza Khatto, toujours harcelées, arrêtées par les force de l’ordre en #Algerie #FreeRabahKareche : // tco / bHtacdCkSD pictwitterncom / Jda9BysrCa

Outre la nécessité de faire face au risk de dérapage de la rue, est-il justifié d’utiliser cet alibi pour emêcher les Marches citoyennes pacifiques du Hirak? Ne pas entender la voix de ceux qui descendent dans la rue dans le même esprit du 22 février 2019 ne peut-il pas pourrir davantage la situation dans le pays?

Dans unentretien accoré au journal algérien Liberté, l’historien Hosni Kitouni livre son analyze the causes of the blockade of situation politics in Algérie, soulignant que «le Hirak n’est pas une fièvre passagère ni une lubie d’enfants Tore»

Et de ponctuer que «les force en charge de la décision [politique en Algérie, ndlr] n’ont pas de scenario consensuel de falle de crise dans un contexte marqué par l’absence d’une force arbitrary faisant l’unanimité autour d’elle »

MKitouni considère que «cela ne dédouane guère le Hirak de la nécessité de provider ses propres solutions dans l’espoir que les rapports de force vont bouger, et ils bougeront Certainement si ceux qui ont en en main de le pouvoir Venue d ‘ écouter la voix de la raison et du patriotisme »

En click on “Publier”, vous Acceptez que les données personalles de votre compte Facebook soient utilisées pour vous donner la possibilité de commenter les contenus publiés sur notre site à partir de votre compte Le processus de traitement des données personalles est décrit en detail dans la politique de secretité

Nous nous engageons à protéger vos informationspersonalles et nous avons mis à jour notre politique de Confidentialité afin de nous conformer au Règlement général sur la protection des données (GDPR), nouveau règlement de l’UE qui est enré en ve May 2018

Veuillez advisor notre Politique de Confidentialité Elle contient les détails sur les types de données que nous recueillons, la façon dont nous les utilisons et vos droits en matière de protection des données

Puisque vous avez déjà partagé vos données staffles avec nous lors de la creation de votre compte staff, pour continuer à utiliser celui-ci, veuillez cocher la case ci-lingerie:

Si vous ne souhaitez pas que nous continuions à traiter vos données, cliquez ici pour supprimer votre compte

Si vous avez des questions or inquiétudes regarding notre politique de Confidentialité, veuillez nous contacter à privacy @ sputniknewscom

Registration and identification of users on websites of Sputnik par le biais de l’un de ses comptes sur les réseaux sociaux indique l’acceptation de ces règles

L’utilisateur s’engage à s’adresser avec respect aux autres de la discussion participants, aux lecteurs et aux personnes mention in the article

L’administration se réserve le droit de supprimer les commentaires publiés dans des langues différentes de celle du contenu Principal de l’article

Sur toutes les version linguistiques du site sputniknewscom, les commentaires publiés par l’utilisateur peuvent tre édités

L’administration se réserve le droit de bloquer l’accès de l’utilisateur à la page or de supprimer son compte sans avertissement préalable en cas de rèalable par l’utilisateur de règles de rédaction of de commentaires or de detection dans les de l’utilisateur de signes d’une telle injury

L’utilisateur peut lancer la procédure de recouvrement de son compte / de déblocage de l’accès, en écrivant une lettre à l’Adresse électronique suivante: La lettre doit contenir: moderatorfr @ sputniknewscom

Sil les moderateurs jugent possible de restaurer le compte / d’en débloquer l’accès, il en sera ainsi

Dans le cas d’une répétée des règles et d’un blocage répété, l’accès de l’utilisateur ne peut pas être restauré Le blocage, dans ce cas, est définitif

Ebene News – Legislatives in Algérie: “Ce que vise la majorité des candidatures, ce sont le salaire et les privilèges”

Ref.: https://fr.sputniknews.com/afrique/202106041045689085-legislatives-en-algerie-ce-que-vise-la-majorite-des-candidatures-ce-sont-le-salaire-et-les/