Ebene News – Les aides de l’État à la presse française vont majoritairement à des groupes détenus par des billionaires

Pour améliorer le fonctionnement de notre site, accroître la pertinence of content informationnels and Optimizer le ciblage publicitaire, nous collections of information Techniques anonymisees sur à vous l ‘ aide d’outils de nos partenaires Le processus de traitement des données personalles est décrit en dans la politique de secretité Les technologies que nous mettons en œuvre pour ce faire sont décrites en détail dans la politique d’utilisation des cookies et d’enregistrement automatique

En click on “Accepter et fermer”, vous acceptez que vos données personalles soient utilisées dans les buts décrits ci-dessus

Vous pourrez revenir sur votre choix et pensioner your consent en utilisant n’importe quel autre moyen indiqué dans la politique de privacyit

Les chiffres publiés par le ministère de la Culture sur les titres and groupes de press qui ont touché des aides directes and indirect prouvent que ces dernières sont pour moitié allées à des groupes appartenant à des milliardaires avec, l en’t te d’affaires Bernard Arnault

Le Minister de la Culture a publié le 1er juin 2021 des données Concernant les Groupes de presse et les titres qui ont bénéficié d’aides Il en ressort que plus de la moitié est Revenue en 2019 aux groupes détenus par une poignée de richissimes hommes d’affaires

Ainsi, ces groupes ont décroché plus de la moitié des 76 millions d’euros débloqués pour l’aide à la presse La première marche du podium est occupée par l’homme le plus riche de France, Bernard Arnault, qui a touché plus de 16 millions d’euros payés à la holding UFIPAR (Le Parisien et Les Échos) Viennent ensuite, avec un grand écart, la famille Dassault qui a bénéficié de 6.4 millions d’euros pour le Groupe Figaro, suivie de la société éditrice du Monde Xavier Niel, Matthieu Pigasse and Daniel Kretinsky and qui a reçu 6.3 million euros, ainsi que de Patrick Drahi with 5.9 million euros for SFR Presse (Liberation, L’Express)

Enfin, 2.1 million sont income to Arnaud Lagardère for Lagardère Media News (Paris Match, Le JDD) and two million to Nicolas Beytout with Bey Medias Presse and L’Opinion

En outre, il y a la presse quotidienne régionale avec 5,2 millions d’euros versés au Groupe Sipa-Ouest-France (famille Hutin)

Soit quelque 44 million euros, ce qui représente plus de la moitié du total des aides à la presse La tendance ne présente rien de nouveau et ne fait que perdurer puisque les mêmes groupes avaient bénéficié d’aides semblables en 2018 et 2017

Depuis 2019, ces aides s’adressent également aux services de presse en ligne qui ont toutefois reçu moins de 10% du total des aides versées en 2021

En outre, pour aider le secteur dans le contexte de la crise du Covid-19, le gouvernement a annoncé le 27 août 2020 qu’il mettrait en place «un ambitieux plan de filière doté de 377 millions d’euros sur les two années à venir »Et ce, en plus des« mesures d’urgence »de 106 millions d’euros, soit un total de presque un demi-milliard d’euros

Ces cipher viennent Confirmer que les aides alimentent les caisses des principaux groupes de presse Elles subventionnent la Distribution d’une poignée de quotidiens appartenant à quelques milliardaires et renforcent ainsi leur emprise sur la presse française, conclut l’observatoire des médias Acrimed

En click on “Publier”, vous Acceptez que les données personalles de votre compte Facebook soient utilisées pour vous donner la possibilité de commenter les contenus publiés sur notre site à partir de votre compte Le processus de traitement des données personalles est décrit en detail dans la politique de secretité

Nous nous engageons à protéger vos informationspersonalles et nous avons mis à jour notre politique de Confidentialité afin de nous conformer au Règlement général sur la protection des données (GDPR), nouveau règlement de l’UE qui est enré en ve May 2018

Veuillez advisor notre Politique de Confidentialité Elle contient les détails sur les types de données que nous recueillons, la façon dont nous les utilisons et vos droits en matière de protection des données

Puisque vous avez déjà partagé vos données staffles avec nous lors de la creation de votre compte staff, pour continuer à utiliser celui-ci, veuillez cocher la case ci-lingerie:

Si vous ne souhaitez pas que nous continuions à traiter vos données, cliquez ici pour supprimer votre compte

Si vous avez des questions or inquiétudes regarding notre politique de Confidentialité, veuillez nous contacter à privacy @ sputniknewscom

Registration and identification of users on websites of Sputnik par le biais de l’un de ses comptes sur les réseaux sociaux indique l’acceptation de ces règles

L’utilisateur s’engage à s’adresser avec respect aux autres de la discussion participants, aux lecteurs et aux personnes mention in the article

L’administration se réserve le droit de supprimer les commentaires publiés dans des langues différentes de celle du contenu Principal de l’article

Sur toutes les version linguistiques du site sputniknewscom, les commentaires publiés par l’utilisateur peuvent tre édités

L’administration se réserve le droit de bloquer l’accès de l’utilisateur à la page or de supprimer son compte sans avertissement préalable en cas de rèalable par l’utilisateur de règles de rédaction of de commentaires or de detection dans les de l’utilisateur de signes d’une telle injury

L’utilisateur peut lancer la procédure de recouvrement de son compte / de déblocage de l’accès, en écrivant une lettre à l’Adresse électronique suivante: La lettre doit contenir: moderatorfr @ sputniknewscom

Sil les moderateurs jugent possible de restaurer le compte / d’en débloquer l’accès, il en sera ainsi

Dans le cas d’une répétée des règles et d’un blocage répété, l’accès de l’utilisateur ne peut pas être restauré Le blocage, dans ce cas, est définitif

Ebene News – Les aides de l’État à la presse française vont majoritairement à des groupes détenus par des billionaires

Ref.: https://fr.sputniknews.com/france/202107051045834355-les-aides-de-letat-a-la-presse-francaise-vont-majoritairement-a-des-groupes-detenus-par-des/