Ebene News – L’État français aurait été au courant de l’accord entre Lafarge et Daech

Pour améliorer le fonctionnement de notre site, accroître la pertinence of content informationnels and Optimizer le ciblage publicitaire, nous collections of information Techniques anonymisees sur à vous l ‘ aide d’outils de nos partenaires Le processus de traitement des données personalles est décrit en dans la politique de secretité Les technologies que nous mettons en œuvre pour ce faire sont décrites en détail dans la politique d’utilisation des cookies et d’enregistrement automatique

En click on “Accepter et fermer”, vous acceptez que vos données personalles soient utilisées dans les buts décrits ci-dessus

Vous pourrez revenir sur votre choix et pensioner your consent en utilisant n’importe quel autre moyen indiqué dans la politique de privacyit

Bien que la cour d’appel ait annulé en 2019 la mise en examen de Lafarge pour “complicité de crimes contre l’humanité”, l’affaire continue de battre son plein Liberation vient de dévoiler une note de la DGSE prouvant que l’État était bel et bien informé des versements d’argent à Daech *

Depuis la révélation de l’affaire de 2016, le cimentier français Lafarge SA est Soupeçonné d’avoir versé en 2013 et 2014, via sa filiale Lafarge Cement Syria, pres de 13 million euros à des Groupes Terrores, dont Daech s * Le but était de pouvoir maintenir l’activité de son site in Syrie alors que le pays s’enfonçait dans la guerre Des années après, Liberation dévoile l’implication de l’État

Date from 26 ao t 2014 and estampillé “confidentiel defense”, une note de la DGSE détaille qu’un “Agreement [accord en français, ndlr]” a été trouvé entre le cimentier et le grouped terrorist ‘pour la poursuite Commercial Selon le journal, la note a été rédigée au moment ofar Lafarge avait toujours le contrôle de son usine située à Jalabiya, dans le nord-est du pays

La donne a change le 19 September 2014, quand Daech * s’est emparé de l’usine Comme l’avait révélé Liberation, des mails échangés entre le Cabinet du ministre des Affaires étrangères de l’époque, Laurent Fabius; et l’ambassadeur de France pour la Syrie, Franck Gellet, attestent du rôle de la diplomatie française Ce jour-là, MGellet a contacté le Cabinet du ministre pour Demander la Protection du site contre d’éventuels bombardements américains, refer to the Journal

Une telle volonté de la multinationale à maintenir son activité en Syrie Aura ses avantages pour le groupe terroriste Outre les wins commerciaux, Daech * a mis la main sur l’usine et sa production

En raison de cela, MGellet aurait de nouveau contacté par mail le Cabinet de Laurent Fabius on January 27, 2015: «Lafarge sait, par le réseau des distributionurs, que Daech * a besoin de ciment pour Mossoul […] Il ne faudrait pas que cela conduise les Américains à frapper l’usine dans le cadre de la lutte contre les de financement de Daech * »

Sur fond des fuites dans la presse, MFabius a été auditionné comme témoin dans le cadre des poursuites ouvertes en juin 2017 contre le cimentier Il a nié être au courant

Quant à l’ambassadeur, également entendu comme témoin le 5 November 2018, il a affirmé qu’il ne savait rien de l’accord entre Lafarge et Daech * Se référant à des notes de la DGSE, Liberation le dit pourtant en “Contact étroit avec Jean-Claude Veillard”, ancien directeur Sûreté de Lafarge, qui a été mis en examen par la Justice en December 2017, avec l’un des ex-director of the Syrienne branch, Frédéric Jolibois, for “financement d’une entreprise terroriste »and« mise en risk de la vie d’autrui »

Les révélations date from 21 juin 2016, lorsque Le Monde a affirmé que Lafarge avait tenté, 2013 and 2014, de faire fonctionner “coûte que coûte” son usine en Syrie, “au prix d’arrangements problem et inavouables avec groupes armés environnants”

Le 9 June 2017, le park de Paris a Ouvert une information judiciaire pour “financement d’une entreprise terroriste” and “mise en risk de la vie d’autrui” Au total, huit cadres et dirigeants sont mis en exam

Le groupe et trois dirigeants ont fait appel et contesté les fondements de l’enquête Le 24 October 2019, la cour d’appel a déclaré irrecevables les Constitutions de partie civile de quatre Associations plaignantes (Sherpa, l’ECCHR, le Chredo et Life for Paris) Les deux premières ont décidé de se pourvoir en cassation

La cour de cassation va se prononcer ce jeudi 15 juillet sur les différents pourvois deposés dans l’enquête worrying les activités du cimentier en syrie jusqu’en 2014, and en particulier sur l’annulation examén pour sa miscom de Crimes contre l ‘humanité »

En click on “Publier”, vous Acceptez que les données personalles de votre compte Facebook soient utilisées pour vous donner la possibilité de commenter les contenus publiés sur notre site à partir de votre compte Le processus de traitement des données personalles est décrit en detail dans la politique de secretité

Nous nous engageons à protéger vos informationspersonalles et nous avons mis à jour notre politique de Confidentialité afin de nous conformer au Règlement général sur la protection des données (GDPR), nouveau règlement de l’UE qui est enré en ve May 2018

Veuillez advisor notre Politique de Confidentialité Elle contient les détails sur les types de données que nous recueillons, la façon dont nous les utilisons et vos droits en matière de protection des données

Puisque vous avez déjà partagé vos données staffles avec nous lors de la creation de votre compte staff, pour continuer à utiliser celui-ci, veuillez cocher la case ci-lingerie:

Si vous ne souhaitez pas que nous continuions à traiter vos données, cliquez ici pour supprimer votre compte

Si vous avez des questions or inquiétudes regarding notre politique de Confidentialité, veuillez nous contacter à privacy @ sputniknewscom

Registration and identification of users on websites of Sputnik par le biais de l’un de ses comptes sur les réseaux sociaux indique l’acceptation de ces règles

L’utilisateur s’engage à s’adresser avec respect aux autres de la discussion participants, aux lecteurs and aux personnes mentions in the article

L’administration se réserve le droit de supprimer les commentaires publiés dans des langues différentes de celle du contenu Principal de l’article

Sur toutes les version linguistiques du site sputniknewscom, les commentaires publiés par l’utilisateur peuvent tre édités

L’administration se réserve le droit de bloquer l’accès de l’utilisateur à la page or de supprimer son compte sans avertissement préalable en cas de rèalable par l’utilisateur de règles de rédaction of de commentaires or de detection dans les de l’utilisateur de signes d’une telle injury

L’utilisateur peut lancer la procédure de recouvrement de son compte / de déblocage de l’accès, en écrivant une lettre à l’Adresse électronique suivante: La lettre doit contenir: moderatorfr @ sputniknewscom

Sil les moderateurs jugent possible de restaurer le compte / d’en débloquer l’accès, il en sera ainsi

Dans le cas d’une répétée des règles et d’un blocage répété, l’accès de l’utilisateur ne peut pas être restauré Le blocage, dans ce cas, est définitif

Ebene News – L’État français aurait été au courant de l’accord entre Lafarge et Daech

Ref.: https://fr.sputniknews.com/international/202107141045877174-letat-francais-aurait-ete-au-courant-de-laccord-entre-lafarge-et-daech/