Ebene News – Mali: ce que cache la threat de retrait de la force Barkhane-Brandie von Macron

Pour améliorer le fonctionnement de notre site, accroître la pertinence of content informationnels and Optimizer le ciblage publicitaire, nous collections of information Techniques anonymisees sur à vous l ‘ aide d’outils de nos partenaires Le processus de traitement des données personalles est décrit en dans la politique de secretité Les technologies que nous mettons en œuvre pour ce faire sont décrites en détail dans la politique d’utilisation des cookies et d’enregistrement automatique

En click on “Accepter et fermer”, vous acceptez que vos données personalles soient utilisées dans les buts décrits ci-dessus

Vous pourrez revenir sur votre choix et pensioner your consent en utilisant n’importe quel autre moyen indiqué dans la politique de privacyit

Après un deuxième putsch militaire en neuf mois au Mali, le President Emmanuel Macron a réitéré dimanche 30 may son souhait de pensioner la force Barkhane, si le pays sahélien allait “dans le sens” radical d’un islamism Effet d’annonce ou threat realist? Decryptage de ce qui pourrait être, ou non, la fin du dilemme malien de Paris

L’heure du départ des françaises du Mali a-t-elle sonné? Certes, ce n’est pas la première fois qu’Emmanuel Macron évoque ouvertement un retrait des militaires français de l’opération Barkhane du Mali, puisqu’il l’avait déjà formulé le 19 janvier dernier, lorux de aux sés v Toutefois, jamux de aux sés v Toutefois il n’a semblé aussi disposé à mettre ses threats à execution

Dans un entretien publié dimanche 30 may par le Journal du dimanche (JDD), le Président français a réaffirmé de manière encore plus tranchée que la France «n’a pas vocation à rester éternellement» au Mali où sont actuellement plus déploy 5100 de ses soldiers pour éradiquer les groupes jihadistes au Sahel

À l’unisson avec l’Union européenne, Paris a d’ailleurs dénoncé un “coup d’État unacceptable”, le lendemain de l’arrestation du President Bah N’Daw and you Premier ministre Moctar Ouane, décidé par l ‘homme fort du pays, le Colonel Assimi Goïta Ce dernier leur reprochait de former un nouveau gouvernement sans le consulter bien qu’il soit en charge des questions de défense et de sécurité Il a depuis été “confirmé” comme President de la Transition du Mali par une Cour Constitutionnelle aux ordres

Alors que jusqu’ici c’était surtout la détérioration de la situation sécuritaire dans la région du Sahel doublée du manque de soutien and d’appui clair de la part de l’État malien à l’operation Barkhane qui la isa France de son Engagement Militaire au Mali, Emmanuel Macron explique aussi cette nouvelle Prize de position par le risk, selon lui, que ce «putsch dans le putsch» installe à la tête du Mali un nouveau pouvoir plus indulgent envers «l’islam radical »« Si cela va dans ce sens, je me pensionrai », met ainsi en garde le chef d’État français

Celle-ci est de plus en plus contestée de toutes parts D’un côté au Sahel, sa présence est assimilée par une partie des populations à une force d’occupation plutôt qu’à une force de libération Le drame de Bounti, en janvier 2021, lorsqu’une frappe de Barkhane avait fait de nombreuses civiles, n’a rien arrangé Déjà fortement prégnant au Mali, le sentiment anti-français s’en est trouvé exacerbé De l’autre en France, l’annonce régulière de décès de soldats (plus 54 Morts en Neuf ans) et le sentiment d’enlisement ont provoqué un retournement de l’opinion L’intervention contre les mouvements djihadistes était approuvée à 73% à ses debuts, en 2013 En 2021, elle n’a plus que le soutien de 49% des Français

Sur les motivations derrière la menace de Macron, Séga Diarrah qui est aussi auteur de l’ouvrage Mali, il est temps de décider: Réflexion et propositions pour une modernization des institutes et le retour d’une paix stable au Mali, paru de 2015, exact que

Choguel qui a fini par être nommé officiellement Premier ministre, mardi 1er juin, est considéré comme ayant des rapports étroits avec l’influential Imam-Conservator Mahmoud Dicko, Soupçonné de vouloir Instaurer une République Malilique islamique> régulate république Malilique islamique>

À moins d’un an de l’élection présidentielle en France dont le Premier tour est prévu en avril 2022, “le retrait de Barkhane pourrait être lourd de conséquences et aurait sûrement un coup politique très élevé”, explode

En Attendant, l’indécision de l’Élysée donne du grain à moudre aux accusations d’incohérence contre Paris qui, d’un côté, soutient le fils d’Idriss Déby à la tête du Tchad et, de l’autre , formula des exigences démocratiques pour le Mali “Une politique de deux poids, deux mesures qui sape sa crédibilité aux yeux de l’opinion publique surtout malienne en ravivant des souvenirs d’une Françafrique que l’on disait pourtant révolue”, Relève Séga

“Vérité en deçà des Pyrénées, ereur au delà” disait Blaise Pascal Ce qui vaut au ne saurait donc être vrai au 🇲🇱? En nous érigeant en donneurs de leçons, il sera compliqué de parler aux jeunesses africaines avec de telles assomptions & péremptionshttps: // tco / CQk198lXCP

Le Mali fait néanmoins face à la réprobation de ses voisins, avec à la clé, deux premières sanctions, celle de la Communauté économique des tats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) puis celle de l’Unionine UA) La première a suspendu Bamako de ses instances, dimanche dernier, suite à une réunion à Accra, la capitale du Ghana, la deuxième a annoncé à son tour mardi 1er juin sa décision de suspendre le pays sahélien de sa participation à toutes de les activités’ continental organization Mais ces approches ont été jugées par nombre d’observateurs minimalistes et “sans réelle portée” Un constat que partage également le spécialiste en politique malienne interviewé par Sputnik

The acceptable solution de la #CEDEAO: Une simple suspension symboliqueAvec la Nominierung du Colonel Goïta, la Cour Constitutionnelle a Officialisé un fait accompli La junte a dit qu’elle comptait respekter le calendrier (qui pouvait être soumis à des aléas) # Mali-Bildtwitterncom / sSB2gwuFcE

Supporters ce temps, la situation politique et sociale au Mali «reste très fragile», regret l’interlocuteur de Sputnik

En click on “Publier”, vous Acceptez que les données personalles de votre compte Facebook soient utilisées pour vous donner la possibilité de commenter les contenus publiés sur notre site à partir de votre compte Le processus de traitement des données personalles est décrit en detail dans la politique de secretité

Nous nous engageons à protéger vos informationspersonalles et nous avons mis à jour notre politique de Confidentialité afin de nous conformer au Règlement général sur la protection des données (GDPR), nouveau règlement de l’UE qui est enré en ve May 2018

Veuillez advisor notre Politique de Confidentialité Elle contient les détails sur les types de données que nous recueillons, la façon dont nous les utilisons et vos droits en matière de protection des données

Puisque vous avez déjà partagé vos données staffles avec nous lors de la creation de votre compte staff, pour continuer à utiliser celui-ci, veuillez cocher la case ci-lingerie:

Si vous ne souhaitez pas que nous continuions à traiter vos données, cliquez ici pour supprimer votre compte

Si vous avez des questions or inquiétudes regarding notre politique de Confidentialité, veuillez nous contacter à privacy @ sputniknewscom

Registration and identification of users on websites of Sputnik par le biais de l’un de ses comptes sur les réseaux sociaux indique l’acceptation de ces règles

L’utilisateur s’engage à s’adresser avec respect aux autres de la discussion participants, aux lecteurs et aux personnes mention in the article

L’administration se réserve le droit de supprimer les commentaires publiés dans des langues différentes de celle du contenu Principal de l’article

Sur toutes les version linguistiques du site sputniknewscom, les commentaires publiés par l’utilisateur peuvent tre édités

L’administration se réserve le droit de bloquer l’accès de l’utilisateur à la page or de supprimer son compte sans avertissement préalable en cas de rèalable par l’utilisateur de règles de rédaction of de commentaires or de detection dans les de l’utilisateur de signes d’une telle injury

L’utilisateur peut lancer la procédure de recouvrement de son compte / de déblocage de l’accès, en écrivant une lettre à l’Adresse électronique suivante: La lettre doit contenir: moderatorfr @ sputniknewscom

Sil les moderateurs jugent possible de restaurer le compte / d’en débloquer l’accès, il en sera ainsi

Dans le cas d’une répétée des règles et d’un blocage répété, l’accès de l’utilisateur ne peut pas être restauré Le blocage, dans ce cas, est définitif

Ebene News – Mali: ce que cache la threat de retrait de la force Barkhane-Brandie von Macron

Ref.: https://fr.sputniknews.com/afrique/202106021045682386-mali-ce-que-cache-la-menace-de-retrait-de-la-force-barkhane-brandie-par-macron/