Ebene News – Patrouilleurs maritimes: Berlin laisse Paris sur le tarmac

Nous Attachons une grande Important à la Protection de vos données personalles Pour que vous puissiez pleinement connaître et comprendre les droits dont vous jouissez, nous vous informons, dans un souci de respekt du principe de transparence qui régit le traitement de vos données personalles, que de nouvelles de lait de lait poliet de lait poliet ‘Use of cookies et d’enregistrement automatique sont appliquées depuis le 24032020

Pour améliorer le fonctionnement de notre site, accroître la pertinence des contenus informationnels et optimiser le ciblage publicitaire, nous collections of information Techniques anonymisées sur vous, notamment à l’aide d’outils de nos partenaires Le processus de traitement des données personalles est décrit en détail dans la politique de secretité Les technologies que nous mettons en œuvre pour ce faire sont décrites en dans la politique d’utilisation des cookies et d’enregistrement automatique

En click on “Accepter et fermer”, vous acceptez que vos données personalles soient utilisées dans les buts décrits ci-dessus

Vous pourrez revenir sur votre choix et pensioner your consent en utilisant n’importe quel autre moyen indiqué dans la politique de privacyit

La France threat of giving up the program of the Patrouilleurs maritime MAWS Suite à l’achat par l’Allemagne de son concurrent américain Une Transaction Fortement pressentie depuis plus d’un an Au-delà de la sincérité de la menace française, Paris ne paierait-elle pas à nouveau sa volunteer de collaborer avec l’Allemagne? léments de réponse

Passe d’armes politico-industrial sur le SCAF, Eurodrone à nouveau à la traîne, char du futur qui s’enlise ou encore helicoptère Tigre en perdition … de Defense n’est pas un long fleuve tranquille

Pour le pair franco-allemand, c’était l’occasion de permettre à Airbus d’ajouter “une nouvelle corde à son arc” and lui offrant la possibilité de développer son propre patrouilleur maritime Un marché trusté par son grand concurrent américain , Boeing, avec son P-8 Poseidon Bref, bien qu’éclipsé médiatiquement par son grand frère le SCAF, le chasseur du futur –érigé en modèle de la coopération franco-allemande -, le MAWS a été présenté comme une promenade de santé En théorie

Le program est passé sous les radars jusqu’en mars 2020, date à laquelle Le Telegramme révélait qu’il serait tout bonnement à l’arrêt Cause? La Crise Provoquée par le Choix de la Direction générale de l’armement (DGA) de Confier le Leadership de la partie française du projet à Thales plutôt qu’à Dassault Aviations, pourtant «le seul industriel européen qui a réalisé un avion de patrouille maritime », Soulignait Alor’s son PDG, Éric Trappier

La probabilité d’un faux bond de Berlin aurait dès lors dû tre dans toutes les têtes à Paris, malgré le «un dialog extrêmement direct, frank, amical et permanent» qu’Emmanuel Macron se vantait d’entretenir avec Angela

De fait, en mars 2021, soit neuf mois plus tard, Opex 360 repérait une note de la DSCA (Agency for Security Cooperation), l’agence chargée des exportations d’équipements militaires américains Adressée au Congrès des États- Unis, le document signifiait aux sénateurs le feu vert de l’agence à l’achat par Berlin de cinq P-8A Poseidon et d’un Boeing 737-800ERX militarisé Équipements et formation compris, la facture a été évaluée à 1.77 billion de dollar pour le contribuable allemand à Paris, où l’on semblait tomber des nues, on proposa immédiatement à Berlin d’emprunter les Atlantique-2 fraîchement rénovés

“Nous avons récemment découvert que le Congrès américain s’apprêtait à thunder une autorisation de FMS [Foreign Military Sales, vente militaire à l’étranger, ndlr] pour des avions de patrouille maritime P8”, Florence relatalyit milors d’une interview accordée à La Tribune La ministre de la Défense fut alors cinglante: un tel achat ne pouvait être considéré comme une solution temporaire dans l’attente du MAWS, comme le prétendait Berlin “Nous allons rapidement clarifier ce sujet avec l’Allemagne ”, assurait-elle au journal économique, cet“ engagement fort ”pris entre Macron et Merkel quatre ans plus tôt

Si les menaces de Paris de quitter le program sont sincères, et donc si le MAWS devait tomber à l’eau, tout porterait à croire que la France aurait perdu quatre années dans sa recherche du successeur de ses ATL-2 Et ce , alors même qu’elle abrite Dassault, le seul constructeur européen d’appareils de ce type C’est d’ailleurs vers lui qu’elle se serait tournée, selon La Tribune qui évoque un plan B à base d’un Falcon-10X Tout ça pour ça?

En click on “Publier”, vous Acceptez que les données personalles de votre compte Facebook soient utilisées pour vous donner la possibilité de commenter les contenus publiés sur notre site à partir de votre compte Le processus de traitement des données personalles est décrit en detail dans la politique de secretité

Nous nous engageons à protéger vos informationspersonalles et nous avons mis à jour notre politique de Confidentialité afin de nous conformer au Règlement général sur la protection des données (GDPR), nouveau règlement de l’UE qui est enré en ve May 2018

Veuillez advisor notre Politique de Confidentialité Elle contient les détails sur les types de données que nous recueillons, la façon dont nous les utilisons et vos droits en matière de protection des données

Puisque vous avez déjà partagé vos données staffles avec nous lors de la creation de votre compte staff, pour continuer à utiliser celui-ci, veuillez cocher la case ci-lingerie:

Si vous ne souhaitez pas que nous continuions à traiter vos données, cliquez ici pour supprimer votre compte

Si vous avez des questions or inquiétudes regarding notre politique de Confidentialité, veuillez nous contacter à privacy @ sputniknewscom

Registration and identification of users on websites of Sputnik par le biais de l’un de ses comptes sur les réseaux sociaux indique l’acceptation de ces règles

L’utilisateur s’engage à s’adresser avec respect aux autres de la discussion participants, aux lecteurs et aux personnes mention in the article

L’administration se réserve le droit de supprimer les commentaires publiés dans des langues différentes de celle du contenu Principal de l’article

Sur toutes les version linguistiques du site sputniknewscom, les commentaires publiés par l’utilisateur peuvent tre édités

L’administration se réserve le droit de bloquer l’accès de l’utilisateur à la page or de supprimer son compte sans avertissement préalable en cas de rèalable par l’utilisateur de règles de rédaction of de commentaires or de detection dans les de l’utilisateur de signes d’une telle injury

L’utilisateur peut lancer la procédure de recouvrement de son compte / de déblocage de l’accès, en écrivant une lettre à l’Adresse électronique suivante: La lettre doit contenir: moderatorfr @ sputniknewscom

Sil les moderateurs jugent possible de restaurer le compte / d’en débloquer l’accès, il en sera ainsi

Dans le cas d’une répétée des règles et d’un blocage répété, l’accès de l’utilisateur ne peut pas être restauré Le blocage, dans ce cas, est définitif

Ebene News – Patrouilleurs maritimes: Berlin laisse Paris sur le tarmac

Ref.: https://fr.sputniknews.com/defense/202107101045859543-patrouilleurs-maritimes-berlin-paris-tarmac/