Ebene News – Procès de journalistes: quel avenir pour la liberté de la presse au Maroc?

Pour améliorer le fonctionnement de notre site, accroître la pertinence of content informationnels and Optimizer le ciblage publicitaire, nous collections of information Techniques anonymisees sur à vous l ‘ aide d’outils de nos partenaires Le processus de traitement des données personalles est décrit en dans la politique de secretité Les technologies que nous mettons en œuvre pour ce faire sont décrites en détail dans la politique d’utilisation des cookies et d’enregistrement automatique

En click on “Accepter et fermer”, vous acceptez que vos données personalles soient utilisées dans les buts décrits ci-dessus

Vous pourrez revenir sur votre choix et pensioner your consent en utilisant n’importe quel autre moyen indiqué dans la politique de privacyit

Dans unentretien à Sputnik, le journaliste marocain dissident Ali Lmrabet évoque les conditions of the process of ses confreres Omar Radi and Soulaimane Raissouni, dernier and étant à son 86e jour de grève de la faim Il commente les déclarations de Blinken worrying de la liberté de Blinken la presse au Maroc et les Causes de cette situation au Maghreb

Les demandes de remise en liberté provisoire des journalistes marocains Omar Radi et Soulaimane Raissouni ont été rejetées encore une fois mardi 29 juin par la Cour d’appel de Casablanca qui ajourné and renvoyé per chain à la procmaine Depuis plus de deux mois, leur procès ne cesse d’être reporté

Incarcérés depuis plus d’un an, ces deux journalistes ont entamé debut avril une grève de la faim Omar Radi l’a interrompue à la demande de ses médecins au bout de 22 jours, contrairement à Soulaimane Raissouni qui persiste et signe, malgré un état de santé dégradé après 86 jours, risquant la mort à tout moment avocats selon

C’est dans ce contexte que le secrétaire d’État américain Antony Blinken a rencontré lundi 28 juin le chef de la diplomatie marocaine Nasser Bourita En plus des Questions d’intérêt commun, les deux responsables ont évoqué la question des droits de l’homme et de la liberté de la presse

Où en est l’évolution de l’action en Justice de ces deux journalistes? Les Conditions d’un procès équitable, conformément au droit marocain, sont-elles réunies? Les États-Unis peuvent-ils intercéder for the liberation?

Par ailleurs, tout comme au royaume chérifien, des journalisten, hommes politiques et militants du Hirak sont également incarcérés en Algérie Pourquoi cet état de fait dans ces deux pays du Maghreb, alors que la situation in Tunisie est toout à fait differentente? Que faire pour changer cette situation worrying les droits de l’homme et la liberté de la presse?

Pour répondre à ces questions, Sputnik a sollicité le journaliste marocain dissident établi à Barcelone Ali Lmrabet, condamné en 2005, au Maroc, à dix and d’interdiction de l’exercice de sa fonction, suite à des propos le le au Sahara occidental Il a également travaillé comme correspondant du journal espagnol El Mundo

🔴 “Le Roi peut éviter la mort d’un homme” Devant la cour d’appel de Casablanca au #Maroc, RSF @cdeloire lance un appel au Roi @SM_Mohammed_VI en faveur of the journalist Omar Radi and Soulaimane Raissouni qui sont dans état de santé critique # FreeOmarRadi #FreeRaissouni pictwitterncom / 4C2ON5bnKY

«Concernant ces deux procès dont j’ai consulté les dossiers d’accusation, je peux affirmer, tout comme les avocats de ces deux journalistes, qu’il n’y aucun fondement pour les garder en prison for sexual aggression [a militant LGBT for Raissouni and a work colleague for Radi, ndlr] C’est simple, leurs dossiers sont vides! ”affirms MLmrabet, soulignant qu’ils“ sont emprisonnés parce qu’ils ont osé critiquer les dirigeants de leur pays ”

Dans le même sens, il ajoute que «pratiquement le même topo s’est reproduit dans le procès of Omar Radi et de son collègue Imad Stitou Les juges ont refusé de convoquer des témoins à décharge, de soumettre la plaignante à l ‘ Expertise médicale et même de permettre à ses avocats de s’entretenir avec lui Pendant le procès Les juges ont également, en flagrante crime du droit marocain, denial of permettre aux avocats d’interroger la supposée Victime de Omar Radi Ainsi, le tribunal qui a rejeté tous les recours présentés par les avocats des deux journalistes a violé toutes les règles juridiques permettant de leurassurer un procès équitable »

Pour Ali Lmrabet, les autorités marocaines, qui ont emprisonné d’autres journalistes critiques pour les mêmes raisons, «ont érigé les accusations farfelues d’aggressions of sexual committment un modus operandi pour faire taire toute toute»

In ce context, l’interlocuteur de Sputnik estime que «les déclarations d’Antony Blinken suite à son entretien avec Nasser Bourita sont à saluer, d’autant plus que le secrétaire d’État américain aévité de parnellers of sus tradition comme la coopération sécuritaire et militaire, la question du Sahara occidental et les Accords d’Abraham Bien que nous savons que les Américains ne font que la politique de leurs intérêts, nous espérons qu’ils pèseront de tout leur poids pour convaincre le pouvoir marocain, qui s’est fourvoyé dans de libesér

Outre le Maroc, en Algérie des dizaines de militants du Hirak, d’hommes et de femmes politiques et de journalistes sont detenus, en Attendant leur procès

À ce titre, Ali Lmrabet estime que «les pouvoirs marocain et algérien ont un seul point commun: celui de la répression et de la limitation des libertés, ce qui n’est pas le cas actuellement en Tunisie»

«Quand, dans un pays, on crée des Schwierés à l’activité politique libre, quand tous les journaux traitent les sujets de la société de la même façon et presque avec les mêmes mots, quand des quandes de quandes surce surce pour les faire taire, quand on emprisonne des gens qui ont des idées différentes de celles des dirigeants ou des chef religieux, c’est toute la société qui est en risk mortel », met-il en garde

Nourredine El Aouaj, tireless militant counties of the journalists’ soutien omar Radi et soulaimane Raïssouni à été transféré à l’infirmerie de la Prison de Oukacha, son état de santé s’est dégradé se lon sa famille il est en grève de la faim depuis son arrest bildtwitterncom / DUViyQmzjQ

Enfin, Ali Lmrabet rappelle que si “l’on veut progresser et se développer dans ces pays, tout le monde, peuples et responsables, doivent comprendre que sans créativité humaine cet objectif ne pourrait être tempeint’le on y consacre et les moyens qu’on y met Ainsi, il faut ajouter tout de suite que le corollaire sine qua non à l’éclosion de cette créativité s’appelle liberté de penser, de conscience, de créyance et de créer dans la nécessité et la responsabilité »

«Le pilier fondamental d’une démocratie forte et saine est que les citoyens ont le droit d’exprimer leurs opinions pourvu qu’elles ne recourent pas à la violence, et qu’on ne puisse limiter la liberté que d’expression fois que ceux qui ne sont pas content threatening de recourir à la violence pour empêcher les premiers “, conclut-il, s’interrogeant:” à quoi servent sinon les opinions, les idées, les projets et les découvertes si l’on ne peut pas les exprimer? »

#Maroc: Update sur les procès by journalists Omar Radi and Soulaimane Raissouni #droitshumains #FreedomOfSpeech https: // tco / oNSbTT32pQ

En click on “Publier”, vous Acceptez que les données personalles de votre compte Facebook soient utilisées pour vous donner la possibility of commenter les contenus publiés sur notre site à partir de votre compte Le processus de traitement des données personalles est décrit en detail dans la politique de secretité

Nous nous engageons à protéger vos informationspersonalles et nous avons mis à jour notre Politique de Confidentialité afin de nous conformer au Règlement général sur la protection des données (GDPR), nouveau règlement de l’UE qui est enré en ve May 2018

Veuillez advisor notre Politique de Confidentialité Elle contient les détails sur les types de données que nous recueillons, la façon dont nous les utilisons et vos droits en matière de protection des données

Puisque vous avez déjà partagé vos données staffles avec nous lors de la creation de votre compte staff, pour continuer à utiliser celui-ci, veuillez cocher la case ci-lingerie:

Si vous ne souhaitez pas que nous continuions à traiter vos données, cliquez ici pour supprimer votre compte

Si vous avez des questions or inquiétudes regarding notre politique de Confidentialité, veuillez nous contacter à privacy @ sputniknewscom

Registration and identification of users on websites of Sputnik par le biais de l’un de ses comptes sur les réseaux sociaux indique l’acceptation de ces règles

L’utilisateur s’engage à s’adresser avec respekt aux autres de la discussion participants, aux lecteurs and aux personnes mention in the articles

L’administration se réserve le droit de supprimer les commentaires publiés dans des langues différentes de celle du contenu Principal de l’article

Sur toutes les version linguistiques du site sputniknewscom, les commentaires publiés par l’utilisateur peuvent tre édités

L’administration se réserve le droit de bloquer l’accès de l’utilisateur à la page or de supprimer son compte sans avertissement préalable en cas de rèalable par l’utilisateur de règles de rédaction of de commentaires or de detection dans les de l’utilisateur de signes d’une telle injury

L’utilisateur peut lancer la procédure de recouvrement de son compte / de déblocage de l’accès, en écrivant une lettre à l’Adresse électronique suivante: La lettre doit contenir: moderatorfr @ sputniknewscom

Sil les moderateurs jugent possible de restaurer le compte / d’en débloquer l’accès, il en sera ainsi

Dans le cas d’une répétée des règles et d’un blocage répété, l’accès de l’utilisateur ne peut pas être restauré Le blocage, dans ce cas, est définitif

Ebene News – Procès de journalistes: quel avenir pour la liberté de la presse au Maroc?

Ref.: https://fr.sputniknews.com/afrique/202107021045824377-proces-de-journalistes-quel-avenir-pour-la-liberte-de-la-presse-au-maroc/