Ebene News – Rave party à Redon: la préfecture aurait interdit aux pompiers de venir en aide aux blessés

Pour améliorer le fonctionnement de notre site, accroître la pertinence of content informationnels and Optimizer le ciblage publicitaire, nous collections of information Techniques anonymisees sur à vous l ‘ aide d’outils de nos partenaires Le processus de traitement des données personalles est décrit en dans la politique de secretité Les technologies que nous mettons en œuvre pour ce faire sont décrites en détail dans la politique d’utilisation des cookies et d’enregistrement automatique

En click on “Accepter et fermer”, vous acceptez que vos données personalles soient utilisées dans les buts décrits ci-dessus

Vous pourrez revenir sur votre choix et pensioner your consent en utilisant n’importe quel autre moyen indiqué dans la politique de privacyit

Lors of the violent affrontement qui ont opposé force de l’ordre and participant in a rave party in Redon les 18 et 19 juin, durant lesquels un homme a perdu sa main, les blessés n’ont pas reçu l’aide nécessaire , la préfecture ayant empêché les pompiers d’intervenir, selon une enquête de Mediapart

Un jeune homme a eu la main arrachée et plusieurs personnes ont été gravement blessées lors des affrontements qui ont marqué la rave party non autorisée qui a eu lieu les 18 et 19 juin à Redon (Ille-et-Vilaine) Mais les action de la préfecture ont mis leurs vies en risk, car elle a empêché les pompiers d’intervenir, selon une enquête de Mediapart

The Prefecture, responsible for organizing the security service, expressly refused entry to the Laisser les Pompiers par l’Absence d’un plan d’évacuation des Blessés, faute de quoi l’accès au site n’était pas sécurisé pour les secouristes, révèle le media, condamnant l ‘”amateurisme” and “un manque de discernement évident dans l’appréciation de la gravité de la situation”

Ce n’est que le 19 juin dans la soirée que les secours ont pu accéder au site pour acceder une aide médicale aux participants à la fête, dont deux en “dringence absolue” and “plusieurs tombés à l’eau”

Interrogé par Mediapart, un pompier s’exclame: “J’ai honte d’être pompier Un jeune risquait de mourir Nous le savions Mais nous ne pouvions pas intervenir” Et d’ajouter: “Quand il s’agissait d ‘ all chercher des gendarmes blessés à l’intérieur, il n’y avait pas deproblemème, d’autres gendarmes nous escortaient »

Un autre renchérit: “Nous suivions ce qu’il se passait sur les réseaux sociaux Cela en dit long sur notre absence d’information”

400 gendarmes on été mobilisés dans la nuit du 18-19 juin pour mettre fin à cette soirée non autorisée organized par des jeunes pour rendre hommage à Steve, mort à Nantes lors de la fête de la musique en 2019 Des Affrontements accompagnés de tirs de grenades lacrymogènes ont éclaté

Appelés tot le matin pour “un blessé main arrachée par grenade”, les pompiers sont arrivés à quelques centaines de mètres du site, mais ont été immobilisés à proximité faute d’accès sé

#SputnikVideo | Voici comment on a debut La Rave Party à #Redon, en Bretagne, en Hommage à Steve Maia CaniçoPour en Savoir plus: https: // tco / 07RwLAbEuB # SteveMaiaCanico #teknival #raveparty pictwitterncom / JAyajCkjV7

Deux Responsables de l’Association Techno, une Association Reconnue par le ministère de la Santé et dont la “mission consiste à réduire les risques liés aux pratiques festives, à la Prize de drogue ou d’alcool”, ont également été Bloqués à l’entrée du site, observant de loin des tirs de LBD et de grenades lacrymogènes, de désencerclement et de type GM2L (à Composition Pyrotechnik), Confie à Mediapart l’un d’eux

Rave party dans les pays de la Loire and homage to Steve Les force de l’ordre interviennt pour empêcher l’installation #SteveMaiaCanico #teknival #raveparty pictwitterncom / 2NQPmAao06

Même lorsque la main arrachée a été Confirmée, les gendarmes n’ont pas permis aux pompiers de venir en aide au mutilé, mais ont donné accès au site à l’association Techno pour aller le chercher «Une hérésie», « compte tenu de l’extrême gravité de sa blessure », selon l’un des responsables de l’organisme

Les bénévoles n’ont pas pu trouver le jeune blessé au milieu du chaos qui régnait sur le site Le mutilé a finalement été conduit à l’hôpital par une jeune femme

Les pompiers sont plusieurs fois intervenus durant la nuit pour soigner des gendarmes blessés, precisent les sources de Mediapart

Vers 17 heures le 19 juin, les tirs de grenades lacrymogènes ont repris Une jeune femme a reçu des éclats de grenade au visage et a cette fois-ci pu être Prize en charge par les pompiers, entrés sur le site vers 18 heures , tout comme «cinq raveurs dont deux en drangce absolue» and «tombiees nes »à l’eau», précise le media

Il est difficile de compter les jeunes blessés, auto nombre d’entre eux ont dû se débrouiller tout seuls, constate Mediapart qui a eu access to the document de secouristes d’Ille-et-Vilaine and aux nombrecuses par excellence techno à la prefecture and à l’Agence régionale de Santé (ARS)

Toutefois, a Premier bilan dressé par l’Association de Prévention évalue à 22, 20 Blessés et deux en état de détresse psychologique, le nombre de jeunes qui ont pu recevoir les Premiers soins grâce à Techno Seuls quatre de ces blessés ont pu tre pris en charge par les pompiers Les blessures sont majoritairement causées par des tirs de LBD, notamment au front, constate l’association

The prefecture d’Ille-et-Vilaine n’a pas répondu à Mediapart sur l’absence de plan d’évacuation des blessés ou d’accès sécurisé pour les pompiers Elle ne s’est pas expliquée non plus sur l ‘ absence de prize en charge des nombreuses sacrifice, dont le jeune mutilé

Elle a en revanche déclaré au média qu ‘«à 1h51, un chef de groupe, un infirmier et une ambulance ainsi qu’un engin-pompe étaient sur place Des moyens supplémentaires ont été engagés à plusieurs reprises au cours de la nuit pour prendre en charge of the victim, Dont make surees s’étaient entre-temps rendues à l’hôpital par leurs propres moyens »

L’événement qui a réuni près de 1500 personnes a été organisé sur l’hippodrome de Redon en dépit d’un arrêté du préfet interdisant tout rassemblement festif à caractère musical 11 members of the Forces de l’ordre ont été blessés lors des affrontements avec les fêtards, an annoncé le 19 juin Emmanuel Berthier, préfet d’Ille-et-Vilaine

à la suite of affrontements, the parquet of Rennes a ouvert une enquête, cinq jeunes ont été places en garde à vue dans la foulee pour des faits de “violences sur personnes dépositaires de l’autorité publique” Une enquête a été lancée sur la blessure du jeune de 22 ans ayant perdu une main, a annoncé le préfet

Contacts from Sputnik, the participant ont dressé un parallèle de ces événements avec la mort de Steve Maia Caniço in 2019, Survenue en pleine intervention politicière durant la fête de la musique à Nantes

En click on “Publier”, vous Acceptez que les données personalles de votre compte Facebook soient utilisées pour vous donner la possibilité de commenter les contenus publiés sur notre site à partir de votre compte Le processus de traitement des données personalles est décrit en Detail in the Politique de Secretité

Nous nous engageons à protéger vos informationspersonalles et nous avons mis à jour notre politique de Confidentialité afin de nous conformer au Règlement général sur la protection des données (GDPR), nouveau règlement de l’UE qui est enré en ve May 2018

Veuillez advisor notre Politique de Confidentialité Elle contient les détails sur les types de données que nous recueillons, la façon dont nous les utilisons et vos droits en matière de protection des données

Puisque vous avez déjà partagé vos données staffles avec nous lors de la creation de votre compte staff, pour continuer à utiliser celui-ci, veuillez cocher la case ci-lingerie:

Si vous ne souhaitez pas que nous continuions à traiter vos données, cliquez ici pour supprimer votre compte

Si vous avez des questions or inquiétudes regarding notre politique de Confidentialité, veuillez nous contacter à privacy @ sputniknewscom

Registration and identification of users on websites of Sputnik par le biais de l’un de ses comptes sur les réseaux sociaux indique l’acceptation de ces règles

L’utilisateur s’engage à s’adresser avec respect aux autres de la discussion participants, aux lecteurs et aux personnes mention in the article

L’administration se réserve le droit de supprimer les commentaires publiés dans des langues différentes de celle du contenu Principal de l’article

Sur toutes les version linguistiques du site sputniknewscom, les commentaires publiés par l’utilisateur peuvent tre édités

L’administration se réserve le droit de bloquer l’accès de l’utilisateur à la page or de supprimer son compte sans avertissement préalable en cas de rèalable par l’utilisateur de règles de rédaction of de commentaires or de detection dans les de l’utilisateur de signes d’une telle injury

L’utilisateur peut lancer la procédure de recouvrement de son compte / de déblocage de l’accès, en écrivant une lettre à l’Adresse électronique suivante: La lettre doit contenir: moderatorfr @ sputniknewscom

Sil les moderateurs jugent possible de restaurer le compte / d’en débloquer l’accès, il en sera ainsi

Dans le cas d’une répétée des règles et d’un blocage répété, l’accès de l’utilisateur ne peut pas être restauré Le blocage, dans ce cas, est définitif

Ebene News – Rave party à Redon: la préfecture aurait interdit aux pompiers de venir en aide aux blessés

Ref.: https://fr.sputniknews.com/france/202107011045816546-rave-party-a-redon-la-prefecture-aurait-interdit-aux-pompiers-de-venir-en-aide-aux-blesses/