Ebene News – Resignation, discharge, return: les soignants divisés face à la vaccination

Pour améliorer le fonctionnement de notre site, accroître la pertinence of content informationnels and Optimizer le ciblage publicitaire, nous collections of information Techniques anonymisees sur à vous l ‘ aide d’outils de nos partenaires Le processus de traitement des données personalles est décrit en dans la politique de secretité Les technologies que nous mettons en œuvre pour ce faire sont décrites en détail dans la politique d’utilisation des cookies et d’enregistrement automatique

En click on “Accepter et fermer”, vous acceptez que vos données personalles soient utilisées dans les buts décrits ci-dessus

Vous pourrez revenir sur votre choix et pensioner your consent en utilisant n’importe quel autre moyen indiqué dans la politique de privacyit

Compulsory vaccination of the imposée par le gouvernement divise les professionnels de santé Si sures l’ont acceptée, quelquefois à contre cœur D’autres ont fait le choix de rendre leur blouse, en prévision de la date butoir du 15 septembre à partir de laquelle les sanctions devraient s’appliquer aux derniers contrevenants

“J’ai entamé mon schéma vaccinal à la suite des menaces formulées par le Président lundi dernier”, s’agace à notre micro Antoine V Officiant depuis une quinzaine d’années dans la fonction publique hospitalière, cet infirmier a fait le choix à contrecœur de se faire vaccination kit S’il continuera à exercer son métier, il espère entamer sa reconversion sans tarder

Due to the extension of the hygiene passport and the compulsory vaccination for the reports from Emmanuel Macron on 12 Des mesures qui suscitent toujours l’indignation d’une partie du pays Les manifestations de ce weekend ont en effet réuni, selon les chiffres préfectoraux, 114,000 manifestants à travers la France Depuis l’allocution presidentialielle, 3.5 million people on the Pris Rendez-vous pour se faire vaccine De son côté, le personal soignant a jusqu’au 15 septembre pour franchir le pas À partir de cette date, “des contrôles seront opérés et des sanctions seront prises”, a threat to the locataire de l’Élysée

114000 personnes ont défilé ce samedi dans toute la France pour demonstrator contre les mesures de lutte contre le Covid-19 annoncées lundi par Emmanuel Macron, dont 18000 à Paris ⤵️ pictwitterncom / EsSCHhmWw6

Elisabeth Borne, ministre du travail, précisait ainsi que serait prévue dans la loi “une disposition particulière de suspend du contrat de travail, puisque la personne n’est pas en situation d’exercer son métier si n’a pas été vaccinée “Une suspend du contrat, et donc une privation de salaire, qui devrait durer, toujours selon le ministre,” d’un mois à six semaines “Si le salarié persiste dans son choix de ne pas se faire vaccine, il risquerait alors une mise à pied de quelques jours, puis le licenciement

Si sures sont rentrés dans le rang, d’autres ne l’entendent pas de cette oreille À notre micro, Donovan Granger, agent d’aide à la personne en Ehpad, dénonçait vendredi dernier cette mesure qui porterait atteinte selon lui à la liberté individu et au “choix de tout français de se faire Iraqi ou non” Au total, soixante-dix professions devraient être concées “Les personals soignants et non soignants des hôpitaux, cliniques, des maisons de retraite, des établissements pour personnes en situation de handicap », énumérait Emmanuel Macron dans son allocution Soit près de 1.5 million de personnes Bien plus donc que le personal soignant au sens strict La vaccination obligatoire devrait ainsi être étendue à« tous les professionnels au contact des personnes fragiles »

Père de famille “avec, comme tout le monde, un credit sur le dos”, Antoine V a lui décidé de se faire vaccine pour continuer à travailler S’il ne peut pas “se permettre de démissionner”, il a néanmoins fait le choix de se reconvertir

Sans être contre l’utilisation des vaccins anti-Covid, l’infirmier reste partisan du principe de précaution, “parce que j’ai été formé comme ça” and “au libre choix de l’usage de son corps” C. ‘est plus encore l’argumentaire du gouvernement pour justifier cette vaccination obligatoire des soignants qui, selon lui, est infondé

Imposée par le gouvernement, Cette compulsory vaccination a en effet pour but d’enrayer la propagation de l’épidémie et en particulier duvariant Delta sur le territoire Selon les chiffres du ministère de la Santé, seuls 55% of the professionnels de santé des Ehpad et des unités de soins de longue durée auraient reçu au moins une dose Santé publique France estimait de son côté à la fin du mois de mai à 91% le taux de Vaccination des professionnels de santé identifiés dans la base Vaccin Covid Un chiffre sous- estimé ou surestimé puisque cette querelle des chiffres n’est toujours pas tranchée remainders que, face à cette obligation, d’aucuns ont décidé comme Donovan Granger de “rendre leur blouse” si rien n’était fait d’ici septembre

Le lundi 12 juillet, le chef de la réanimation à l’hôpital Lariboisière déclarait sur RMC que “40% du personal infirmier de son service avait donné sa démission” en raison de l’épuisement et de la fatigue Accumulés mois ces Dans Sputnik donne la parole, Donovan Granger reconnaissait de son côté que les efforts cumulés par ses collègues depuis des mois n’étaient pas pour rien dans la contestation de cette vaccination compulsory

Les vidéos de professionnels de santé exprimant leur colère depuis lundi fleurissent en revanche sur les réseaux sociaux À l’example de celle qu’a postée sur Tik Tok Laura, une «maman, infirmière, feministe et en lutte contre les conjugales» Un clip où elle annonce qu’elle démissionnera elle aussi À l’inverse, d’autres comme Julien Martinez, infirmier à Lyon, appellent leurs collègues à ne pas associer l’enjeu primordial de la vaccination à leur fight against Macron Ainsi, Julien Martinez , infirmier à Lyon, est à l’origine du hashtag «InfirmierVacciné» qui désormais sur la Toile

💬 “Je ne me ferai pas vacciner! Nous avons moins d’un an de recul sur ce vaccin En juillet 2020, des test étaient encore fait sur des souris!” 📢 Laura, infirmière non vaccinée #GGRMC pictwitterncom / uEWkEDsjan

Une Telle Mise en accusation des soignants révulse Antoine V Celui-ci se dit “rempli de haine envers la classe politique” qui se servirait des soignants comme levier de pression quand “elle n’a fait qu’aligner les mensonges et les incuries »depuis le début de la crise

Le compte à rebours est néanmoins lancé pour les récalcitrants qui n’auraient pas relevé la some au 15 septembre prochain

Antoine V, de son côté, s’est déjà renseigné sur son Compte professionnel de formation (CPF) Il envisage de passer le permis poids lourds pour devenir routier ou grutier «Un métier où je pourrai enfin travailler seul sans avoir des gens incompétents au-dessus de moi pour me dire comment je dois faire », assène-t-il

En click on “Publier”, vous Acceptez que les données personalles de votre compte Facebook soient utilisées pour vous donner la possibilité de commenter les contenus publiés sur notre site à partir de votre compte Le processus de traitement des données personalles est décrit en detail dans la politique de secretité

Nous nous engageons à protéger vos informationspersonalles et nous avons mis à jour notre politique de Confidentialité afin de nous conformer au Règlement général sur la protection des données (GDPR), nouveau règlement de l’UE qui est enré en ve May 2018

Veuillez advisor notre Politique de Confidentialité Elle contient les détails sur les types de données que nous recueillons, la façon dont nous les utilisons et vos droits en matière de protection des données

Puisque vous avez déjà partagé vos données staffles avec nous lors de la creation de votre compte staff, pour continuer à utiliser celui-ci, veuillez cocher la case ci-lingerie:

Si vous ne souhaitez pas que nous continuions à traiter vos données, cliquez ici pour supprimer votre compte

Si vous avez des questions or inquiétudes regarding notre politique de Confidentialité, veuillez nous contacter à privacy @ sputniknewscom

Registration and identification of users on websites of Sputnik par le biais de l’un de ses comptes sur les réseaux sociaux indique l’acceptation de ces règles

L’utilisateur s’engage à s’adresser avec respect aux autres de la discussion participants, aux lecteurs et aux personnes mention in the article

L’administration se réserve le droit de supprimer les commentaires publiés dans des langues différentes de celle du contenu Principal de l’article

Sur toutes les version linguistiques du site sputniknewscom, les commentaires publiés par l’utilisateur peuvent tre édités

L’administration se réserve le droit de bloquer l’accès de l’utilisateur à la page or de supprimer son compte sans avertissement préalable en cas de rèalable par l’utilisateur de règles de rédaction of de commentaires or de detection dans les de l’utilisateur de signes d’une telle injury

L’utilisateur peut lancer la procédure de recouvrement de son compte / de déblocage de l’accès, en écrivant une lettre à l’Adresse électronique suivante: La lettre doit contenir: moderatorfr @ sputniknewscom

Sil les moderateurs jugent possible de restaurer le compte / d’en débloquer l’accès, il en sera ainsi

Dans le cas d’une répétée des règles et d’un blocage répété, l’accès de l’utilisateur ne peut pas être restauré Le blocage, dans ce cas, est définitif

Ebene News – Resignation, discharge, return: les soignants divisés face à la vaccination

Ref.: https://fr.sputniknews.com/france/202107191045895391-resignation-demission-reconversion-les-soignants-divises-face-a-la-vaccination-obligatoire/