Ebene News – Une députée écartée de son groupe à l’Assemblée après avoir dénoncé une “dictature sanitaire” à une manif anti-vaccin

Pour améliorer le fonctionnement de notre site, accroître la pertinence of content informationnels and Optimizer le ciblage publicitaire, nous collections of information Techniques anonymisees sur à vous l ‘ aide d’outils de nos partenaires Le processus de traitement des données personalles est décrit en dans la politique de secretité Les technologies que nous mettons en œuvre pour ce faire sont décrites en détail dans la politique d’utilisation des cookies et d’enregistrement automatique

En click on “Accepter et fermer”, vous acceptez que vos données personalles soient utilisées dans les buts décrits ci-dessus

Vous pourrez revenir sur votre choix et pensioner your consent en utilisant n’importe quel autre moyen indiqué dans la politique de privacyit

Continuing with a position against vaccination and a criticism of the sanitary measures, the MPs Martine Wonner, a voluntary été de libertés and territories après son intervention in a manifestation of the vaccination opponents on 17 July Au cours de celle-ci, elle a tenu des propos «intolérables», complainants à deniers «la segregation» et à faire le siège de l’Assemblée

“Elle a récidivé lors de la manifestation d’hier Cela n’est plus supportable”, ont expliqué sure membres du parlementaire libertés et territoires en réclamant l’exclusion de la députée Martine Wonner L’élue avait appelé les manifestants contre le pass sanitaire et le vaccin anti-covid à refuse «la ségrégation» and à «faire le siège des parlementaires»

Suite à cet appell relayé par les membres du groupe, notamment Olivier Falorni, Jeanine Dubié and Sylvia Pinel, Mme Wonner a été exclue de liberté et territoires, ce qu’attete a Communiqué publié le 18 juillet Le texte juge que «de tels propos sont intolérables »bien que« les débats comme les critiques envers la gestion de l’épidémie de Covid-19 par l’exécutif [soient] légitimes »

Intervenante régulière à des manifestations anti-vaccines, la psychiatre de formation fustige les vaccins à ARNm, le port du masque and les dernières mesures sanitaires

En avril, Martine Wonner has a déjà qualifié les individus qui seront vaccinés de «cobayes», lors d’un rassemblement de citoyens «pour la défense of libertés» in Quimperlé, in Brittany Elle avait justifié ses propos par l ‘ absence d’évaluation de tous les effets secondaires, laquelle ne pourra se produire qu’en 2022 or en 2023

Depuis plus d’un an, cette députée du Bas-Rhin alimente les polémiques par son opposition à la gestion de la crise sanitaire Elle a été la seule députée La République en marche (LREM) à avoir voté contre le de déconfinement en May 2020, une décision qui a entraîné son excellence du groupe, après quoi elle a quitté le parti

From octobre 2020, elle s’était fait remarquer par son accusation portée à l’encontre d’Olivier Véran de vouloir “faire mourir des personnes en réanimation”, après qu’il avait annoncé 300 personnes en soins intensifséta “intubées et ventilées »

Indiquant que seuls 20 to 30% of the patient admis en soins intensifs sont intubés, les autres recevant de l’oxygène, la psychiatre de profession avait conseillé lors d’une séance à l’hemicycle au ministre de la Santé de «réviser »Les données, sous prétexte que« c’est extreme grave ce que vous dites devant la representation national »

Celui-ci avait riposté en qualifiant ses propos d’une «gravité totale» and avait exprimé sa colère contre son attitude envers le Covid-19 considérée comme une «big flu» par la médecin

Après les récents Propos de l’ex-Députée LREM, the Chief of the Deputés de la Majorité Christophe Castaner, a Sollicité le Président de l’Assemblée Richard Ferrand, no permanence avait été envahie par maniants anti-quinzaine afin de «saisir le procureur de la République de Paris, afin de vérifier la véracité des propos tenus ainsi que les éventuelles suite pénales qu’il pourrait y thunder »Il a également rappelé les récentes menaces de mort et insultes proférées à l’encontre de sures élus après les Annonces d’Emmanuel Macron

La députée s’est défendue en évoquant que ses propos ont été “surinterprétés” “Il s’agissait de répondre en direct aux citoyens qui ne supportent plus les non-reponses par mail, phone or courrier de leurs élus”, at -elle expliqué auprès de l’AFP

Elle a condamné les intimidations de plusieurs députés, tout en notant subir “des harcèlements, menaces de mort et autres intimidations”, “sans disconiteité depuis plusieurs mois”, lesquels ne sont pas traités “d’éc”

En click on “Publier”, vous Acceptez que les données personalles de votre compte Facebook soient utilisées pour vous donner la possibility of commenter les contenus publiés sur notre site à partir de votre compte Le processus de traitement des données personalles est décrit en detail dans la politique de secretité

Nous nous engageons à protéger vos informationspersonalles et nous avons mis à jour notre politique de Confidentialité afin de nous conformer au Règlement général sur la protection des données (GDPR), nouveau règlement de l’UE qui est enré en ve May 2018

Veuillez advisor notre Politique de Confidentialité Elle contient les détails sur les types de données que nous recueillons, la façon dont nous les utilisons et vos droits en matière de protection des données

Puisque vous avez déjà partagé vos données staffles avec nous lors de la creation de votre compte staff, pour continuer à utiliser celui-ci, veuillez cocher la case ci-lingerie:

Si vous ne souhaitez pas que nous continuions à traiter vos données, cliquez ici pour supprimer votre compte

Si vous avez des questions or inquiétudes regarding notre politique de Confidentialité, veuillez nous contacter à privacy @ sputniknewscom

Registration and identification of users on websites of Sputnik par le biais de l’un de ses comptes sur les réseaux sociaux indique l’acceptation de ces règles

L’utilisateur s’engage à s’adresser avec respect aux autres de la discussion participants, aux lecteurs et aux personnes mention in the article

L’administration se réserve le droit de supprimer les commentaires publiés dans des langues différentes de celle du contenu Principal de l’article

Sur toutes les version linguistiques du site sputniknewscom, les commentaires publiés par l’utilisateur peuvent tre édités

L’administration se réserve le droit de bloquer l’accès de l’utilisateur à la page or de supprimer son compte sans avertissement préalable en cas de rèalable par l’utilisateur de règles de rédaction of de commentaires or de detection dans les de l’utilisateur de signes d’une telle injury

L’utilisateur peut lancer la procédure de recouvrement de son compte / de déblocage de l’accès, en écrivant une lettre à l’Adresse électronique suivante: La lettre doit contenir: moderatorfr @ sputniknewscom

Sil les moderateurs jugent possible de restaurer le compte / d’en débloquer l’accès, il en sera ainsi

Dans le cas d’une répétée des règles et d’un blocage répété, l’accès de l’utilisateur ne peut pas être restauré Le blocage, dans ce cas, est définitif

Ebene News – Une députée écartée de son groupe à l’Assemblée après avoir dénoncé une “dictature sanitaire” à une manif anti-vaccin

Ref.: https://fr.sputniknews.com/france/202107191045894868-une-deputee-ecartee-de-son-groupe-a-lassemblee-apres-avoir-denonce-une-dictature-sanitaire-a-une/